rhassoul alep

Cheveux au naturel : le No Poo

No Poo, no Shampoo du tout ?

shampoingJ’avais déjà lu il y a 18 mois un article sur cette tendance mondiale qui incite à ne plus utiliser de shampoing, et je voyais sur Internet des témoignages de femmes, avec des photos de leurs cheveux, mois après mois, en cure de désintox de produits industriels (bio et pas bio), devenir de plus en plus beaux. Je n’ai pas tout de suite compris,
car en lisant trop rapidement, j’ai pensé à une sorte de bizarrerie, une nouvelle mode de ne plus se laver les cheveux du tout, ce que je trouvais un peu extrême, dingue, voir totalement fou.

J’ai donc mis ces infos à la remise… Mais la réalité m’a rattrapée ! Une amie avec laquelle je vais la piscine se lavait les cheveux avec de la farine de pois chiche… J’ai continué à utiliser mes shampoings bio en la fréquentant, mais un jour, curieuse, j’ai tenté le coup et j’ai essayé, en pensant que si ça ne marchait pas, je me les relaverais à la maison. Et là, surprise, mes cheveux étaient propres, juste le petit désagrément des résidus blancs de la farine au séchage. Je suis rentrée et j’ai lu tout ce que je pouvais sur ce mouvement, le No Poo, avec un peu de plus de lenteur, une grande envie de creuser le sujet m’avait assaillie.

Et j’ai découvert que oui, on peut se passer totalement de shamp, et se laver ou juste rincer les cheveux avec des produits naturels. Ok, c’est décidé, je me lance dans l’aventure. Même en consommant bio, je n’étais jamais satisfaite de la qualité après lavage de mes cheveux, car décapés trop souvent, ils étaient gras au bout de 2 jours, et je devais sans cesse les relaver, avec tout l’attirail qui va avec (masques pour cheveux, différents shampoings, démêlants car cheveux frisés) et surtout de grosses frustrations. J’étais capillairement dépitée dans le cercle vicieux du lavage qui entraîne des achats de produits, et aussi des démêlages douloureux avec arrachages de cheveux !

Expérience in vivo sans shampoing

rhassoul

Rhassoul + eau tiède + 1 goutte d’huile d’olive

J’ai donc appris peu à peu à travers de très nombreux articles et blogs vantant les vertus de l’arrêt du shampoing et mes propres essais in vivo à abandonner les produits industriels, même bio. Au début, j’ai essayé un tas de poudres (farine de pois-chiche, shikakai, rhassoul, argile, bicarbonate, savon d’alep, miel, oeuf), différentes solutions de rinçage (vinaigre de cidre, aloé vera, au thé), et des masques (banane, avocat, henné) et je regardais le temps que ça durait. Ya pas photo, sans shampoing, ils sont propres plus longtemps, entre 3 et 5 jours, ça dépend si je monte à cheval avec ou sans bombe, si je vais à la piscine, si je trifouille ou pas mes cheveux durant la journée. J’ai trouvé aujourd’hui ce qui me convient : 1 à 2 cs de rhassoul avec un peu d’eau tiède et 1 goutte d’huile d’olive, et c’est tout, simple, non ? Le rhassoul est une argile du Maroc me sert aussi de shampoing sec, appliqué avec un pinceau sur les racines. J’ai aussi trouvé une nouvelle brosse démêlante, la tanzer teezer, qui me permet de ne plus arracher les cheveux et de les démêler en douceur sans aucun produit.

Après 6 mois, je n’ai même plus envie de faire des rinçages ni de rajouter des choses compliquées dans ma préparation. Si vraiment je les trouve un peu trop « sales », je choisis une version avec un peu de savon d’alep en alternance. J’ai pu espacer peu à peu les lavages, et même tenter le WO – water only, technique de rinçage des cheveux sans lavage avec succès, je n’en revenais pas. J’ai aussi quasiment cessé d’utiliser le sèche cheveux, sauf si j’en ai vraiment besoin, même en allant à la piscine, je mets un gros bonnet plutôt que de passer par la case sèche cheveux qui les abîme et les rend plus gras.

Chacun sa route, chacun son chemin

Bien sûr, il ne s’agit pas de copier une recette qui marche sur quelqu’un et de se l’appliquer. Tout dépend  au départ où vous en êtes. Avez-vous l’habitude d’utiliser des produits chimiques agréables comme les sulfates, le silicone, les parabens, le parfum, et d’autres choses que vous ne pouvez pas prononcer où êtes-vous déjà au Low poo, c’est à dire un shampoing formulé avec des ingrédients doux et naturels ? Vous lavez-vous les cheveux fréquemment ou pas ? Quel est leur degré d’intoxication ? Où en êtes-vous point de vue alimentation ? Avez-vous les cheveux raides, frisés, ondulés, bruns, blonds, gris, roux, noirs, secs, gras, fins, épais ?

J’ai lu également que certaines aficionados du No Poo faisaient des cures de sébums, c’est à dire plusieurs jours, semaines, voir 1 mois sans rien faire du tout, cela ne m’a pas tenté, et même ce  n’est pas possible avec les sports que je pratique plusieurs fois par semaine. Mon conseil est bien de se renseigner avant de se lancer, de faire la part des choses, et de s’écouter avec bienveillance.

 

A la maison ok, mais ailleurs ?

Oui, c’est certain je maîtrise chez moi facilement la composition de ce que j’utilise, mais chez le coiffeur, comment faire ? Et bien dans un premier temps, j’ai trouvé un coiffeur près de chez moi qui a accepté de me faire une coupe sur cheveux secs, donc pas besoin de passer par la case shamprout (shampoing chimique dégueux), puis par la suite, on s’est regroupé entre voisines pour faire venir une coiffeuse à domicile tous les 3 mois. J’ose aussi aller à la piscine avec ma petite préparation, je prends soin de bien rincer derrière moi ;-). En vacances ou déplacement, j’emmène un shampoing solide des marques Lamazuna, Pachamamai ou des savons de Joyas,  avec un peu d’huile de coco pour les pointes et le tour est joué. Ma trousse de toilette a carrément rétréci.

shampooing-solide-cheveux-gras-lamazuna  pachamamai-shampoing-solide joya shampoing solide

Que du positif !

Les bénéfices sont vraiment immenses quand on y pense ! Je me lave moins souvent les cheveux, donc j’utilise moins d’eau, le rhassoul coûte moins cher que tous les shampoings que j’utilisais avant, et surtout, j’ai besoin de beaucoup moins de produits. La case coiffeur à domicile entre copines me permet aussi de réelles économies et je passe un moment agréable bien loin du bruit des sèche-cheveux. Cela est tout à fait en adéquation avec mon mode de vie zéro déchet, puisque moins d’achats = moins d’emballages, donc moins de poubelle.

J’ai essayé d’en parler à plusieurs amies, mais pour le moment, j’ai fais choux blanc. J’espère que via ce blog, je pourrai vous donner envie, franchement, libérez-vous de toutes ces habitudes néfastes, optez pour une vie belle et naturelle, et des cheveux souples et soyeux, ça en vaut la chandelle, je vous l’assure. De plus, il y a de l’aide sur la toile, des groupes sur les réseaux sociaux pour aider et soutenir celles et ceux qui veulent tenter l’expérience, alors n’hésitez plus, lancez-vous 😉 !

Categories: Pour nous les filles

15 comments

  • nathalie

    Merci pour le post. Je viens déjà de passer au savon d’Alep (tout en finissant les shampoings et savons industriels qui me restent encore sur les bras) et je tenterais bien l’expérience No Poo. J’ai 2 filles à la maison et les cheveux qui sont gras très vite. Résultat: lavage tous les 2 jours et j’aimerais vraiment les espacer si possible.
    Je tente, je tente!

    • celine

      Oui c’est possible d’espacer, et il est vrai que ça prend un peu de temps au début de trouver ce qui convient. Plus on lave les cheveux, plus il deviennent gras. On peut espacer les lavages avec un peu de poudre en guise de shampoing sec (perso je mets un peu de rhassoul ou du cacao avec un pinceau aux racines > je suis brune), et/ou camoufler les cheveux avec une jolie coiffure ;-). Les solutions à base de henné, shikakai, argiles permettent de durer plus longtemps. Bon courage et amusez-vous !

  • Charlotte

    Super ! Je suis au no poo depuis environ 6 semaines. Ça change la vie de ne plus utiliser de shamprout . Je n ai pas encore trouvé ma routine, mais je teste… Pour l’instant j alterne shikakai et savon d Alep. Les minis cures de sébum font du bien à mes cheveux.

  • Babou

    Bonjour! Tres interesse je suis à mon grand regret encore en train de terminer mon shamprout. Le hic c est que j ai les cheveux courts et très clairs… Et tres vite gras, avec les cheveux court Ca se camoufle pas facilement pour ne pas dire pas du tout . Alors auriez vous des petits conseils pour moi?

    • celine

      Bonjour, oui, c’est normal que vos cheveux deviennent vite gras, c’est à cause du shampoing qui décape de trop le cuir chevelu. C’est le cercle vicieux du lavage avec un produit industriel qui entraîne une sécrétion importante de sébum. Je vous conseille d’essayer avec de l’argile blanche (ou verte) tout simplement, et d’espacer petit à petit les lavages. 1 cs avec un peu d’eau tiède, masser très doucement la tête sans appuyer trop fort, et rincer. Ne surtout pas utiliser de sèche-cheveux. Sur des cheveux clairs, vous pouvez aussi utiliser de la farine de poids chiche si vous en avez à la maison avec un peu plus d’eau que l’argile. On peut faire des « shampoings secs » entre les lavages facilement, j’explique comment faire ici : http://vieverte.fr/2015/11/03/5-astuces-beaute-rapides-faciles-et-economiques/.

    • Sarah

      Pour notre part, nous utilisons un pain de savon unique ( « peau de lune » de la savonnerie minervoise, « nature et progrès », ingrédients: Huiles et beurre biologiques partiellement saponifiés d’olive, de coco, de karité, eau, glycérine et c’est tout) pour tout, corps, cheveux, rasage… Et un masque rapide d’argile blanche de temps à autres pour ceux qui ont besoin d’équilibrer leur cuir chevelu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Saisissez dans le cadre ci-dessus le code indiqué.