La mode selon François Le Hoang

Ce n’est pas parce qu’on vit en mode zéro déchet et qu’on limite sa consommation, qu’on ne peut pas être élégant et aimer la mode ! Expérimenter de nouveaux mélanges de couleurs et de matières, oser le changement, mixer autrement les pièces de notre garde-robe, dénicher une pièce originale peut être franchement amusant. La mode, c’est un peu comme un cycle qui fluctue, une sorte de renouvellement perpétuel où les pièces d’autres époques reviennent modernisées. Grâce aux boutiques de vêtements d’occasion, comme Ding Fring dans l’Est, on peut s’habiller à petits prix en contribuant à une démarche de consommation responsable. Acheter d’occasion permet aussi de customiser les vêtements, pour ceux et celles qui aiment coudre, on peut ainsi avoir une pièce unique rien que pour soi, dans ce mode d’uniformité, c’est un plaisir supplémentaire !

Vous ne savez pas ou vous n’avez pas envie de coudre ? Qu’à cela ne tiennent, les créations de François Le Hoang sont pour vous ! Dès son jeune âge, François dessinait des modèles et remplissait des carnets de croquis. Après un CAP BEP vêtements sur mesure, un bac pro, une expérience à Paris pour apprendre les secrets du tailleur pour dames, François, qui aime la liberté de création, réalise de superbes robes du soir sur mesure chez un tailleur à Mulhouse. Ses matières de prédilection sont la dentelle, la soie et la mousseline, il aime mélanger les matières et broder à l’occasion. Pour lui, tout est source d’inspiration, des robes Empire marquées à la taille aux crinolines, de Yves Saint-Laurent à Chanel, de ses origines vietnamiennes à la tradition haute couture française. Aujourd’hui, ce couturier talentueux met son talent au Relais Est, où il customise et transforme des vêtements  de seconde main en des pièces superbes !

ROBE VELOUR 6

Des créations originales et uniques

créationbyfrançoisCe que  François Le Hoang aime dans le mode, c’est la liberté de créer et d’imaginer un vêtement original et unique, son imagination et sa créativité n’a pas de limites, du moment que le résultat est beau, et très « couture ». Son cerveau est en constante ébullition, à la recherche d’idées et de fantaisies avant de transformer les vêtements qu’il a choisit soigneusement en une pièce unique.

Avec des chutes de tissu,  de la dentelle, des boutons, ou de la soie, il travaille minutieusement une robe banale, pour la sublimer en robe de soirée ou de cocktail. Son but est de recycler des matières qui proviennent de dons, et de réemployer des vêtements. Un talent fou, des idées plein la tête, le travail de François Le Hoang gagne à être connu !  Ses créations sont commercialisées dans une friperie solidaire Le Léopard à Strasbourg, ouvert de 10h à 19h (8 rue des Veaux – 67100 Strasbourg). Vivement une boutique en ligne pour en profiter partout en France, non ?

 

 

Personnellement, j’ai totalement craqué sur ce petit short rose, oui, j’aime j’adore le rose, que voulez-vous…

SHORT ROSE 2

Et pour finir :

francois Le Hoang

Categories: Consommer mieux et local, Objectif zéro déchet

3 comments

  • SOYEZ

    Dans notre société où nombreux sont les exclu(e)s de la consommation, je trouve l’idée excellente. Je crois aussi que le 21ème siècle doit se tourner vers un changement des valeurs c’est à dire : mettre l’humain et la nature au centre de nos préoccupations, gage de notre survie et rompre avec le mythe de la croissance en tant que but ultime et chemin vers le bonheur. La culture, le partage, l’échange, voilà vers ce que l’on doit tendre. Ce que fait François Le Hoang, que je viens tout juste de connaître, en est la parfaite illustration : il met son savoir faire au service des autres tout en recyclant. Cela donne des vêtements élégants et où on sent son respect pour les femmes. Je suis impatiente de voir ses nouvelles re-créations. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Saisissez dans le cadre ci-dessus le code indiqué.