liquide vaisselle maison

DIY : produit vaisselle maison zéro déchet

Fins gourmets et adeptes de bons petits plats maison, il y a une phase indispensable après s’être délectés d’un succulent repas, c’est de faire la vaisselle. Et un des produits ménagers maison qui donne du fil à retordre, et bien c’est le fameux liquide vaisselle maison. Et oui. Recette qui devient solide une fois fabriquée, vaisselle trop grasse,  dépôts, odeurs pas agréables, pompe bouchée, effet dégraissant pas efficace, produit qui change de couleur, trop solide ou trop liquide, la liste est longue des échecs et des déceptions. Car il existe un tas de recettes qui fleurissent sur le net, et qui posent toujours les mêmes problèmes. Et puis il y a aussi l’achat des matières premières, car parmi les savons noirs par exemple, il y a pléthore de choix, de marques et de consistances. Idem pour le vinaigre blanc : quel degré choisir entre 8° et 14° ? Pour le bicarbonate de soude aussi, quelle granularité choisir ? Entre du bicarbonate alimentaire et technique, lequel prendre ? Et pour finir, il y a aussi à prendre en  compte la qualité de l’eau du robinet de sa commune. Ai-je une eau plus douce ou dure ?

Ce qui m’interpelle particulièrement, ce sont les recettes où l’on râpe du savon solide pour en faire…. du savon liquide, et on s’étonne que cela durcisse ! On peut fabriquer du savon de 2 façons, soit avec de la soude caustique (NaOH) en saponification à froid par exemple, et cela va donner des savons solides, soit de l’hydroxyde de potassium (KOH) ou potasse pour faire du savon liquide. Ces 2 produits sont très dangereux, à manier avec précautions. Pourquoi vouloir transformer systématiquement du savon solide pour en faire du liquide ? C’est drôle et aussi pathétique !

Cela fait beaucoup de paramètres, qui expliquent en partie la variation et la réussite d’une recette, d’une personne à une autre. Un dernier facteur, c’est le facteur temps. Passer régulièrement 15 à 30 minutes à fabriquer un produit, et bien, je ne sais pas vous, mais personnellement, j’ai autre chose à faire de plus passionnant dans ma vie. Alors j’ai opté une fois de plus pour la simplicité et une recette qui marche à tous les coups.

 

Fabriquer son produit vaisselle maison

Pour fabriquer votre liquide vaisselle, vous avez besoin de :

  • 1  cuillère à soupe de bicarbonate de soude
  • un liquide vaisselle écologique très concentré (par exemple de la marque Lerutan)
  • de l’eau
  • en option des huiles essentielles et gel d’aloé vera
  • un flacon poussoir de 500 ml
  • un entonnoir
  • une balance

fabriquer son liquide vaisselle maison

La recette du produit vaisselle zéro déchet

  • Avec l’entonnoir, verser 100 ml de liquide vaisselle dans votre flacon
  • Puis diluer le bicarbonate dans 400 ml d’eau tiède
  • Rajouter une cuillère à soupe de gel d’aloé vera si vous avez les mains sensibles dans le flacon
  • Rajouter l’eau bicarbonatée dans votre flacon
  • Secouez bien
  • C’est bon, vous pouvez faire votre vaisselle.

 

liquide vaisselle maison zero dechetN’attendez pas d’avoir beaucoup mousse, car contrairement aux idées reçues, la mousse n’est pas un critère d’efficacité mais bien au contraire, car elle peut provoquer un dessèchement de la peau, les tensio-actifs pouvant générer des irritations cutanées. Le port des gants, même avec un liquide vaisselle maison, reste une solution de protection intéressante pour les mains. En effet notre épiderme est soumis quotidiennement à de fréquents lavages, notamment au niveau des mains, ce qui entraîne une détérioration du film hydro lipidique, pouvant se caractériser par des mains sèches, des crevasses sur certaines zones, voir des allergies. Après la vaisselle, il peut être intéressant d’utiliser du beurre de karité pour reconstituer la couche protectrice de la peau et garder des mains douces.

Faire la vaisselle est aussi l’occasion d’avoir des gestes éco-responsables et de limiter la consommation d’eau. Quand on a fait l’expérience dans sa vie du camping, on prévoit deux bacs d’eau tiède, l’un contenant une dose de produit vaisselle, et l’autre de l’eau propre de rinçage. Pourquoi ne pas reproduire ces gestes à la maison ? Ce n’est pas parce que l’on a de l’eau courante, qu’il faut laisser le robinet grand ouvert pendant toute la vaisselle, une (mauvaise) habitude cependant courante dans notre pays.

Pour finir, le vinaigre blanc est l’allié indispensable pour des verres brillants et sans traces, alors pensez à en rajouter un peu dans l’eau de rinçage !

 

Vous avez apprécié la simplicité de cette recette ? Vous aimerez alors aussi :

 bicarbonate_percarbonate  pierre argile maison  pousse mousse  photo-wc-design  savon maison DIY saponification à froid
Ma lessive maison
en 30 secondes !
Fabriquer sa pierre
à récurer
Réaliser un  pousse
mousse maison
Nettoyer ses WC avec des produits naturels Réaliser son savon
soi même

 

Categories: DIY - faire soi même, Objectif zéro déchet

2 comments

  • Julie M.

    Bonjour,

    Après avoir déjà réaliser votre recette de savon, je m’apprête à faire le liquide vaisselle. Une petite question tout de même, j’utilise principalement le savon noir pour mon ménage. Puis-je remplacer le liquide vaisselle de cette recette par du savon noir ?
    D’ailleurs, d’une manière générale, est-il possible de le faire pour toutes les recettes contenant du liquide vaisselle (crème à récurer par ex.).

    Merci pour vos articles et vos ateliers

    • celine

      bonsoir, le savon noir ne sent pas très bon en général, c’est un produit que je n’utilise plus, mais vous pouvez tout à fait essayer et nous dire si le résultats vous convient 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Saisissez dans le cadre ci-dessus le code indiqué.