mirabelle d'alsace

mirabelles et quetsches

mirabelle quetsch

Vous êtes plutôt mirabelles ou quetsches ?

Les quetsches et les mirabelles alsaciennes arrivent à maturité en cette fin d’été, elles sont délicieuses, gorgées de soleil, avec le beau temps que nous avons eu dès le mois de juin, il ne reste plus qu’à aller dans le verger d’un ami pour en ramasser, l’occasion de faire des tartes, gâteaux, clafoutis, crumbles, soupes de fruits, confitures, et même des plats salés; soyons créatifs ! Et ça tombe bien, les arbres croulent littéralement sous les fruits, de quoi faire une belle récolte !  1 heure plus tard, me voilà avec un beau panier de mirabelles, petite prunes jaunes sucrées au doux parfum, et des quetsches (oui, on dit comme cela en Alsace), des jolies prunes violettes de forme oblongue et charnue, et à la chair légèrement plus acidulée que sa voisine.

Zwatchkawaya

Pour commencer ces agapes de fruits frais cueillis au verger, rien de mieux qu’une délicieuse tarte aux mirabelles !

Pour la pâte à tarte faite maison, que des produits bio, il me faut

  • 180g de farine + 20 gr pour le plan de travail
  • 90g de beurre
  • 1 pincée de sel
  • 30ml d’eau

J’explique dans ma recette de tarte aux pommes la façon de réaliser la pâte. Puis je rince les mirabelles, et je prends les plus abîmées pour en faire une compote, je les coupe en deux, je les dénoyaute, et je les fais cuire 10 minutes. Ne soyez pas surpris, mais cela peut donner beaucoup de jus. Si c’est le cas, il faut passer la compote dans une passoire, et récupérer le jus pour une autre recette. On peut rajouter une pointe de cannelle ou de vanille à la fin de cuisson, et on mixe le tout. Je garde une partie de la compote pour la congeler, et l’autre servira pour la tarte.

20170813_171752

Après avoir étalé la pâte, je la dispose dans le plat à tarte et je mets la compote de mirabelles au fond de la tarte. Puis je dispose les fruits en rond, et c’est parti pour une cuisson à 200 degrés à chaleur tournante pendant 25 minutes, avec le grille en bas du four. Pas d’appareil (crème œuf) pour cette tarte, et surtout, aucun sucre supplémentaire, les mirabelles étant suffisamment sucrées, il n’est pas utile d’en rajouter !

Après la cuisson, je dispose la tarte sur une grille, afin que le fond de tarte ne devienne pas trop mou. Après une pause de 30 à 40 minutes, il est temps de passer à la dégustation, hummmm, un régal !

tarte aux mirabelles d'alsace

 

 

Et c’est au tour de questches, bien que tentée aussi par une sublime zwatchkawaya, (tarte aux quetsches en alsacien), je n’allais pas faire 2 tartes le même jour, alors j’ai choisi de tester ce que faisait ma mamie dans mon enfance, faire sécher des pruneaux au four à basse température.

quetsches alsace prunes

Résultat : cela n’a pas du tout marché ! Les anciens fours permettaient de cuire la porte ouverte, mais avec l’électronique moderne, c’est impossible, donc j’ai eu des pruneaux confits délicieux, que j’ai congelé pour une recette de clafoutis que je réaliserai cet hiver, lorsque l’envie viendra de se faire un petit plaisir un dimanche après midi 😉

Comme il me restait encore beaucoup de mirabelles, j’ai fait le tour de mes voisins pour leur en offrir, c’est ça aussi l’esprit zéro déchet 😉 Partage, gourmandise et convivialité !

mirabelles zero dechet

Categories: Alimentation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Saisissez dans le cadre ci-dessus le code indiqué.