DIY : Faire son propre baume à lèvre

DIY_baume

Pour concocter cette petite recette maison, je me suis servie d’une balance très précise, d’un petit récipient en inox avec bec verseur pour y faire fondre les ingrédients, d’une pince à linge pour tenir le petit récipient lors du bain-marie et ne pas me brûler les doigts, d’une casserole, d’une spatule, d’eau chaude et d’un stick rechargeable trouvé ici. Il existe 2 formats de tube, en 15 ml ou en 6 ml. On peut aussi utiliser un ancien stick du commerce, ou un petit pot en verre.

Concernant les ingrédients, j’ai utilisé de l’huile de coco, du beurre de karité bio, de la cire en paillette, de l’huile de germe de blé et de l’huile essentielle de Palmarosa.

baume levre maison

Les quantités suivantes sont pour 2 petits tubes ou un grand tube.

Etape 1 : J’ai commencé par peser dans des récipients en inox ou en verre 5 gr d’huile de coco, 5 gr de beurre de karité et 2 gr de cire, puis j’ai fais fondre d’abord la cire au bain-marie. Une fois la cire fondue, j’ai rajouté l’huile et le beurre.

Etape 2 : J’ai retiré de la casserole mon petit récipient inox une fois le mélange homogène et j’ai rajouté dans ma préparation 2 gouttes d’huile de germe de blé et 2 gouttes HE Palmarosa. On peut aussi mettre de la vitamine E à la place de l’huile de germe de blé pour éviter le rancissement. => Attention le mélange se durcit très vite

Etape 3 : J’ai versé dans le stick rechargeable la préparation. J’ai attendu 10 minutes et j’ai mis le stick au frigo.

baume-a-levres-maison Niveau économies, le prix de la célèbre marque de soin des lèvres oscille entre 325 euros le kilos pour le stick classique jusqu’à 712 euros pour le soin hydro care…. Choquant non ?? Mon stick à lèvre maison me revient  à 90 centimes seulement en comptant les ingrédients !

Et voilà, c’est tout, pour 5 ingrédients (au lieu de 28 dans le Label**) le tour est joué, pour des lèvres douces toute l’année !

Il est possible de faire plus simple avec 2 ingrédients seulement : 5 ml d’huile vierge et 1 gr de cire pour remplir un petit tube de 6 ml. Choisir alors des huiles vierges qui ne rancissent pas.

Attention à l’huile de coco, elle est solide en hiver et liquide en été. Pour fabriquer un stick en saison chaude, mieux vaut choisir une huile vierge comme l’huile d’avocat par exemple.

Categories: DIY - faire soi même

15 comments

  • Pascale

    Bravo Céline, je fais moi aussi mes cosmétiques, pas tout encore, je termine ce que je possède. Mais l’huile de sésame le matin avec de l’huile essentielle de bois de rose, et une goutte d’huile de carotte, huile d’amande douce le soir.Du vinaigre de cidre 2 cuillères à soupe dans un litre d’eau froide pour terminer le rinçage du shampoing. Ça ferme les écailles et ça fait briller les cheveux et ça tonifie le cuir chevelu. Et deux gouttes d’ylang ylang dans le shampoing.

    • celine

      C’est très bien Pascale ! On peut aussi se passer totalement de shampoing, et remplacer par du savon d’Alep, de l’argile, du rhassoul ou autres poudres, mais j’en parlerai dans un prochain article, promis !

  • madame croquettes

    Ben moi j’ai remarqué qu’avec le label**, ben les lèvres semblent asséchées quand on l’arrête! Je testerais bien le tien du coup. Mais j’avoue que j’ai la flemme de le fabriquer moi même! 😉

  • sardine à l'huile

    Hey Céline, bravo pour cette initiative, je trouve ça vraiment très très bien. Il faut du temps pour changer les habitudes, mais un petit pas devant l’autre nous mène au bout du chemin. Pour ma part, je n’utilise plus de déo depuis longtemps, un peu de bicarbonate après la douche et c’est parfait, et curieusement ça tient plus longtemps que les déodorants de ton « supermaket ». Il parait que le bicarbornate tue les bactéries responsables des mauvaises odeurs. Il y a plein de sites qui proposent d’en créer soi même, avec de l’huile de coco et des copeaux de cire d’abeilles, quelques gouttes d’huiles essentielles… tu nous concoctes une petite recette ?
    Gros bisous et longue vie à ton site !

  • mathilde

    Bonjour!

    je viens de trouver ton blog qui est bien chouette!Je fais aussi le baume à lèvre mais sans coco et karité, juste de l’huile végétale, de la cire d’abeille et 1 goutte de HE (souvent ylang-ylang). Je fais aussi mon déo (argile blanche, bicarbonate, huile végétale, hydrolat et 3 HE), J’essaie d’utiliser le moins possible les matières premières qui viennent de loin et c’est tout aussi hydratant. En tout cas pour rien au monde je ne pourrais de nouveau acheter du déo et du baume dans le commerce! Bonne continuation!

    • celine

      merci missbio, oui, c’est pareil pour moi, on peut faire tout avec très peu de matières premières, et je choisis de préférence aussi celles qui sont fabriquées en France et de bonnes qualités ! Pour le déo, j’utilise juste du bica, mais il faudrait que je teste un jour une recette plus élaborée, merci pour ton partage

  • Véronique

    Coucou,

    J’ai mis le nez sur l’huile de coco qui…….sent vraiment la coco et j’ai horreur de ça. :-(
    Peut on remplacer par autre chose ? Du saindoux ? ! Une autre huile végétale qui est « solide » à température ambiante.

    • celine

      ça dépend pour quoi faire ! Pour le visage uniquement, l’huile de jojoba est super 😉 Dans le baume à lèvre, il n’y a plus d’odeur de coco au final !

  • Anne-Sophie

    Bonjour,
    est il possible de remplacer l’HE de palmarosa par une autre HE ? Une fragrance ? Un extrait aromatique ?
    Merci pour la réponse

    • celine

      Oui, on peut utiliser d’autres huiles (sauf les huiles dermocaustiques), ou rien du tout, ce n’est pas nécessaire dans les ingrédients

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Saisissez dans le cadre ci-dessus le code indiqué.