picnic zero dechet

L’art du pique nique zéro déchet

Quelle journée délicieuse pour organiser un pique-nique ! Il fait beau, les oiseaux chantent, une brise légère souffle à travers les arbres, la chaleur est agréable sans être étouffante… Allez, c’est décidé, nous quittons la ville pour aller déjeuner à l’extérieur, en plein air. Se rapprocher de la nature, partager un moment agréable et gourmand entre amis requiert un sens aigu du beau, du bon et du bien, car une simple nappe à carreaux vichy, des jambon-beurres, une bouteille de rouge ne suffisent pas pour que ce pique nique soit réussi. Il va falloir faire preuve d’imagination et de créativité pour remplacer les traditionnels sandwichs et allier confort et style !

 

Choisir le cadre : le beau

Exit les jardins publics, aires d’autoroutes, ou pause à côté de la voiture. Même s’il n’est pas possible de déjeuner face à la beauté de la mer ou dans les montagnes, partez à la quête d’un lieu sympathique pour dénicher un cadre propice à l’ambiance bucolique et champêtre, pour courir après les papillons, dans la fraîcheur d’une forêt au bord d’un étang par exemple, pour se sentir libre et relié à la nature, au calme, loin de l’activité frénétique des cités.

pique nique zero dechet lac

 

La définition même d’un pique-nique réussi requiert qu’on soigne sa tenue. On oublie le vieux T-Shirt et le jeans troué, sans pour autant sortir en tailleur ou en robe de mousseline blanche (au secours les tâches). Monsieur pourra choisir une jolie chemisette assortie à un short élégant, et madame sera ravissante en jupe mi longue avec un petit haut coloré et des sandales assorties. On n’oubliera pas le chapeau de paille et les lunettes de soleil. Qui dit nature, dit éventuels moustiques, insectes ou autres fourmis, alors, munissez vous d’une petite bouteille d’huile essentielle de citronnelle, lavande ou géranium.

Choisir le menu : le bon

C’est avec la célèbre chanson de Nino Ferrer en tête « Les cornichons », que j’ai établi un menu gourmand, varié et simple : œufs durs bio, saucisson bio, mini pâté en croûte, jambon bio, pain bio, fromage bio, cornichons, salade fraîche, taboulé maison, crudités à croquer (radis, carottes), coulis de framboise et yaourts maison, sans oublier le sel, le poivre, la moutarde et la mayonnaise. Pour les boissons : de l’eau, du jus de fruit, un bon vin rouge, et du thé.

Mis à part les coquilles d’œufs, un tel pique nique ne génère aucun déchet.

pas_de_dechets_lac

Choisir le respect : le bien

Dans un mode de vie zéro déchet, la question des papiers gras et bouteilles abandonnés dans la nature est évitée, grâce à des solutions simples et pratiques qui privilégie le durable « durablement ». Exit les assiettes en plastique, couverts jetables ou sachets plastiques. Pour les boissons, des gourdes sont faciles à utiliser, pour ma part, je préfère celles en inox, l’eau n’a pas le goût du contenant, et elles maintiennent bien le frais en été. Je laisse l’eau du robinet au réfrigérateur la veille, et je remplis les gourdes avec cette eau fraîche le lendemain. Un thermos permet de transporter de l’eau chaude, du thé ou du café, une boisson chaude est tellement agréable même en été avant de faire la sieste à l’ombre d’un arbre. Pour les salades variées, une lunch box en inox ou des boites hermétiques font très bien l’affaire. Une petite bouteille à capuchon pour l’huile ou la sauce viendront assaisonner les salades au moment de passer à table dans l’herbe ;-). Les sandwichs, le fromage et le saucisson sont transportés grâce aux bee’s wrap, le pain dans un sac à vrac, et les fruits et petits gâteaux dans des bocaux. Enfin, un sacasalade permet de transporter les crudités comme les radis, ou de la salade fraîche sans qu’elle se fane.

picnic zero dechet nature

Notre botte secrète réside dans un panier pique-nique rétro, qui comprend un compartiment isotherme, doté de couverts en inox, d’assiettes, de tasses, de verres, de serviettes en tissu, d’une planche en bois, d’un tire-bouchon, et dans lequel je rajoute un couteau spécial saucisson.

panier pique nique retro zero dechet

Pour finir, je prévois une grande nappe et un plaid pour s’allonger dans l’herbe, un sac à vaisselle sale, et un torchon supplémentaire, cela peut toujours servir.

L’art de pique-niquer dans la nature, c’est d’associer des mets délicieux dans un cadre idéal, en charmante compagnie, mais surtout sans déchet ! N’hésitez pas à partager en commentaires vos idées de repas ou autres trucs et astuces.

 

 

Categories: Alimentation, Objectif zéro déchet

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Saisissez dans le cadre ci-dessus le code indiqué.