L’oeuf, un aliment sain et complet

Avec un poids moyen d’environ 60 grammes, l’œuf est un aliment complet, très nutritif, polyvalent en cuisine et en cosmétique, il sait vraiment tout faire. Grâce à sa richesse en protéines, en bonnes graisses, fer, zinc et vitamines, c’est un ingrédient indispensable dans ma vie de tous les jours, une vraie petite merveille de la nature. L’œuf est capable de soutenir et de nourrir la croissance d’un nouvel organisme jusqu’à l’éclosion, c’est dire s’il possède en lui un vrai concentré de nutriments !

A choisir de préférence bio, local et en plein air, j’en achète entre 30 et 40 par semaine, surtout si je décide de cuisiner des desserts à faible teneur en glucides (low carb en anglais) . Mon astuce réside dans le fait d’en choisir directement à la ferme, je prends régulièrement 2 boites de 15 œufs bio déclassés. Peut m’importe que la couleur de la coquille soit différente, ou que la taille de mes œufs ne soit pas homogène, pour faire des omelettes, gâteaux, crèmes ou autres desserts sans sucre, c’est le résultat qui compte. Je ne choisis des œufs « normaux » d’apparence que pour les œufs cuits « à la coque », dont je raffole. Et aussi, je préfère manger le jaune cru, pour des oeufs au plat, je ne fais cuire que les blancs avec de la graisse d’oie ou de canard pour les rendre bien croustillants, et je rajoute le jaune après dans l’assiette avec du sel et du poivre. Il garde ainsi toutes ses propriétés bienfaisantes.

L’achat chez le producteur en direct, me permet aussi de ne pas gaspiller d’emballage, puisque je ramène les boites à chaque fois. De plus, il y a un distributeur automatique d’œufs, beurre ou autres denrées, ce qui me permet d’y aller à n’importe quel moment de la journée, c’est très pratique et zéro déchet.

Des œufs marqués pour une meilleure traçabilité

Avec les scandales alimentaires, l’œuf ne peut plus circuler tout nu, la règlementation impose son marquage, un code complet doit être présent sur chaque coquille. Cela permet au consommateur de connaître le mode d’élevage des poules pondeuses, d’identifier le pays et l’élevage de ponte.

Le chiffre 0 signifie que les poules sont alimentées avec de la nourriture biologique. Elles ont accès à des parcours extérieurs où elles disposent de végétation. En intérieur, elles disposent de nids, de perchoirs et de l’alimentation dont elles ont besoin.

Le chiffre 1 signifie un élevage en plein air, les poules ont accès à un parcours extérieur au cours de la journée.

Les chiffres 2 et 3 indiquent que les poules n’ont pas de parcours extérieur, à éviter.

Redorons le blason des œufs en alimentation !

Présent dans la nutrition de nombreuses cultures, il a été considéré à la fois comme une composante essentielle de tout régime et, ces dernières années, comme l’une des principales causes des maladies cardiovasculaires. Quelle est la vérité dans cette déclaration qui est encore très présente dans l’esprit de beaucoup de personnes, les poussant souvent à ne pas consommer d’œufs ?

Pendant longtemps, on a cru que la teneur élevée en cholestérol et en matières grasses de l’œuf en faisait un aliment à consommer avec précaution : une grande consommation d’œufs était considérée comme l’une des causes des maladies cardiovasculaires. 

Il est important de souligner que le cholestérol présent dans l’œuf et dans les aliments ne doit pas être confondu avec le complexe cholestérol-protéine circulant (cholestérol LDL et cholestérol HDL), utilisé comme marqueurs du risque cardiovasculaire. D’ailleurs mes taux de cholestérol sont normaux et mes prises de sang sont parfaites. Cette thèse est d’ailleurs aujourd’hui remise en question, avec le scandale des études truquées d’Ancel Keys qui a décidé de partir en guerre contre les graisses, et notamment les graisses saturées, d’une manière arbitraire et non fondée. Il déclarait par ailleurs que « les œufs et le lait étaient certainement un luxe pour tous les hommes. La grande masse de l’alimentation se compose de pain, de pâtes (macaroni, spaghetti, etc.) et de légumes locaux », on croit rêver ! De telles allégations viennent renforcer l’idéologie des glucides, dont les grands groupes industriels profitent, et nous voyons aussi les résultats de telles croyances avec une épidémie mondiale d’obésité et de diabète de type II. Ce sont les glucides qui font grossir, et pas le gras !

Diaboliser l’œuf est complètement inutile : c’est un aliment complet, si riche qu’il est devenu un symbole de vie, de naissance et de prospérité dans les mythologies, les religions et les cultures du monde entier. C’est un aliment important pour les enfants, compte tenu de sa teneur en lipides indispensables au bon développement du système nerveux. Pour les femmes enceintes, grâce à la teneur élevée en choline, une substance qui réduit le risque de défauts dans le tube neural du fœtus, pour les personnes actives, compte tenu de la forte teneur en protéines à haute valeur biologique.

Le jaune d’œuf pour de beaux cheveux.

Nos grands-mères et leurs remèdes plein de bon sens sont encore bien d’actualité de nos jours ! Pour se laver les cheveux, il suffit d’appliquer le jaune d’œuf sur cheveux humides, comme si c’était votre shampooing habituel. Rincez ensuite à l’eau tiède. Il est important de ne pas utiliser de l’eau chaude car s’il reste un peu de blanc d’œuf, il risque de cuire avec la chaleur et donc de rester collé aux cheveux 😉

En définitive, l’œuf est un véritable miracle de la nature, prêt à colorer nos tables. A consommer consciemment et avec plaisir, sans les peurs et les angoisses qui l’entourent encore si souvent.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*